La complémentaire santé

Partie intégrante du régime obligatoire de la sécurité sociale, l'assurance maladie vous couvre déjà contre la maladie, l'invalidité, le décès, la maternité, les accidents du travail, les maladies professionnelles, et la vieillesse. Mais il faut savoir que la sécurité sociale ne rembourse pas tout et loin de là !

Pour chacune de vos dépenses de santé, que ce soit à la pharmacie, à l'hôpital, chez le médecin ou le kiné, la facture qui vous est adressée est décomposée en plusieurs parties :

Par exemple, pour une consultation chez un médecin généraliste votre facture (et donc la base de remboursement) s'élève à 23€. Sur ces 23€ :

Pour être remboursé du ticket modérateur de 5,90€, vous devez être couvert par une complémentaire santé, communément appelée "mutuelle". En fonction de la formule choisie, cette assurance pourra couvrir le ticket modérateur et le forfait journalier dans le cas d'une hospitalisation, mais aussi les frais de transport, la chambre particulière et autre frais d'hospitalisation (lit d'accompagnant, garde d'enfants), et même les dépassements d'honoraires. Dans tous les cas, le remboursement total (sécurité sociale + complémentaire) ne pourra pas dépasser le montant de la facture.

Salariés

En tant que salarié, il faut savoir qu'au titre de l'ANI vous bénéficiez déjà d'une complémentaire santé par l'intermédiaire d'un contrat collectif souscrit par votre entreprise. Cet accord prévoit une base minimum de garanties.

En marge de l'ANI, la notion de "contrat responsable" est également intéressante. Ce type de contrats proposé par les assureurs aux entreprises impose à l'assureur de rembourser une part minimum ou la totalité du ticket modérateur en contrepartie d'avantages sociaux et fiscaux.

Enfin, les contrats collectifs de complémentaire santé souscrits par les entreprises couvrent généralement les ayant-droits, ce qui veut dire que votre conjoint et vos enfants bénéficient aussi de la complémentaire santé de votre entreprise sans aucun surcoût.

Renseignez-vous donc auprès de votre entreprise pour connaître les termes exacts de votre complémentaire santé !

Travailleurs non salariés :

Si vous êtes travailleur non salarié, vous pouvez bénéficier d'un contrat individuel dit "Madelin" au sens du régime des travailleurs indépendants. Ce contrat, qui peut également couvrir votre famille (ayant-droits) vous permet de déduire de vos revenus professionnels les cotisations du contrat à hauteur de 3,75% de vos revenus + 7% du plafond annuel de la sécurité sociale.

Plus d'informations ici : Wikipédia

La couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) :

Dérivée de la CMU, la couverture maladie universelle complémentaire permet aux personnes disposant de faibles ressources de bénéficier gratuitement d'une complémentaire santé couvrant à 100% le ticket modérateur, le forfait hospitalier et le remboursement des frais d'optique, d'orthopédie dentaire et de prothèses. En tant que bénéficiaire de la CMU-C, vous êtes également affranchis de la participation forfaitaire de 1€.

La CMU-C est accordée pour une durée d'un an, en fonction des revenus du foyer :

Retrouvez également nos autres conseils Assurances :

Comparateur Emprunteur

La référence de la simulation emprunteur en France : MeilleurTaux.com

>>> Cliquer ici

Comparateur Habitation

Notre coup de coeur parmi les comparateurs d'assurances habitation : LesFurets.com

>>> Cliquer ici

Comparateur Auto/Moto

Notre coup de coeur parmi les comparateurs d'assurances auto/moto : LeLynx.fr

>>> Cliquer ici